L'histoire de notre lycée

Le projet

Le projet de construction d’un établissement de jeunes filles date de 1949. La première parcelle (autrefois un parc boisé) est achetée en 1951, puis agrandie en 1953 grâce à de nouvelles acquisitions. Le plan de masse est adopté le 7 décembre 1954 dans l’idée de conserver un cadre rustique mêlant fraîcheur et agrément.

Cette construction est réalisée par Jacques Henri Barge, né à Châteauroux le 30 novembre 1904, mort à Paris le 2 janvier 1979. C’est un architecte français qui a exercé à Paris de l’entre-deux-guerres aux années 1970. Il a été Membre de l’Académie d’architecture. Il construit le Lycée Pierre-et-Marie-Curie de Châteauroux entre 1956-1958. Pour ce projet, il est aidé par l’architecte P. Bouguin.

La première pierre de ce nouvel établissement a été posée le 7 juillet 1956 en présence de :

  • M. Billières, Ministre d’état de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports
  • M. Deugnier, Préfet de l’Indre
  • M. Pinot, Député de l’Indre
  • M. Ramonet, Député-Maire de la Ville de Châteauroux
  • M. Loyen, Recteur de l’académie de Poitiers


Le Collège classique et moderne de Jeunes Filles de Châteauroux est transformé officiellement en Lycée de Jeunes Filles par un décret du 16 Octobre 1958, prenant effet le 1er octobre 1958.
Ce dernier est signé par M. Charles de Gaulle, Président du Conseil des Ministres et par M. Jean Berthoin, Ministre de l’Éducation Nationale.

La séance inaugurale du Conseil d’Administration du lycée a lieu le 20 octobre 1958.

Les proviseurs

1958 à 1965
1965 à 1969
1969 à 1974
1974 à 1992
1992 à 1997
1997 à 2002
2002 à 2006
2006 à 2011
2011 à 2012
2012 à 2015
2015 à 2021
depuis 2021
Mme Patry
Mme Launay
Mme Ruger du Teil
Melle Malin
M. Laroche
M. Lalange
Mme Boursin
M. Mazeran
M. Perrin
M. Suzanne
Mme Dubernard
M. Bizeul

Au fil du temps...

Différents travaux se sont déroulés dans notre établissement depuis sa fondation :

  • 2015 : Création de cuves de rétention ou de bassins d’orage
  • 2016 : Amélioration énergétique des bâtiments G (internat), E (demi-pension) et I