Résumé du projet EDD
Agenda 21

Présentation du projet

Le projet d’éducation au développement durable « Apprendre avec la Terre et vivre ce que l’on apprend » du Lycée Pierre et Marie Curie de Châteauroux, ambassadeur académique du développement durable depuis 2016, est un projet ambitieux de déploiement d’un Agenda 21 scolaire, mis en place depuis 2012, qui engage toute la communauté éducative.

Ce projet associant une éducation théorique et pratique, vise à intégrer le développement durable dans tous les champs disciplinaires, de la Seconde au BTS.

Cette action est mise en place grâce à une didactique d’approche par compétences (APC) et une pédagogie active et participative de projets disciplinaires et interdisciplinaires.

Ce processus est ouvert sur les nouvelles technologies ainsi que sur les partenariats locaux, nationaux et internationaux, dans le cadre d’échanges Nord/Sud, d’une part, avec le comité de jumelage Châteauroux-Métropole/ Fresno (Californie, USA) et, d’autre part, avec le réseau universitaire d’éducation et de formation au développement durable (REUNIFEDD), dans le but d’un travail collaboratif, pour un développement humain et une durabilité environnementale.

Brochure Agenda 21

Les éco-délégués du lycée

Présents depuis l’année 2019-2020, ils sont généralisés à toutes les classes en 2020-2021.

35 éco-délégués (1 par classe) et 1 éco-délégué/internat ont donc été élus pour représenter leurs pairs, assurer la communication entre élèves et administration, donner l’exemple en matière de comportements éco-responsables et impulser des actions en vue d’atteindre les Objectifs de Développement Durable.

Les ODD recouvrent une grande variété de domaines, de la protection de l’environnement à la lutte contre les inégalités en passant par un plus grand bien-être des élèves dans leur vie au lycée, la promotion de la santé, les luttes contre le harcèlement et les discriminations, etc…

Un certain nombre de projets sont portés par le CVL.

Cette année, parmi les projets en cours, on peut trouver :

  • des collectes (alimentaires, de consommables informatiques à recycler)
  • des projets de sensibilisation au harcèlement de genre, à la précarité menstruelle, au tri des déchets
  • un travail sur l’environnement immédiat : se réapproprier les espaces verts du lycée, végétaliser un élément du bâti…


Bien d’autres idées en sont au stade de la germination et ne manqueront pas d’éclore !